Pas de centrale à bois à Mühleberg (BE)

Construire une centrale à bois sur le site de l'usine nucléaire de Mühleberg (BE) ne ferait pas grand sens énergétiquement parlant, estime le Conseil-exécutif du canton de Berne.

Une centrale à bois à Mühleberg ne permettrait pas de valoriser correctement le bois-énergie. Photo ForêtSuisse

L'exécutif cantonal bernois propose de rejeter une motion (2019.RRGR.357), présentée par le député UDC de Brienzwiler Ueli Abplanalp et munie de trois signatures, qui demande d'étudier la construction d'une centrale à bois sur le site de l'usine nucléaire de Mühleberg, actuellement en cours de démantèlement.

«Au vu de sa situation géographique et de l’absence de consommateurs de chaleur à proximité, le site de la centrale nucléaire de Mühleberg est mieux adapté à d'autres types d’utilisation qu’à la production d’électricité à partir de bois. La proximité de la centrale hydroélectrique permet par exemple d’imaginer des installations dans le domaine de la conversion et du stockage d’énergie», avance notamment le Conseil-exécutif, qui propose donc de rejeter la motion.

Les centrales de cogénération à bois ne produisent en effet que 35% d'électricité, le reste étant de la chaleur qui doit pouvoir être consommée pour obtenir un rendement optimal.

A noter qu'une motion analogue (2019.RRGR.246), sur le même sujet, a déjà été traitée récemment.