Motions parlementaires pour la biomasse

Le conseiller aux Etats démocrate-chrétien (AI) Daniel Fässler, président de ForêtSuisse, a déposé une motion en faveur des installations à biomasse. Un texte analogue a été lancé par le conseiller national vert-libéral bernois Jürg Grossen à la Chambre basse.

Les installations à biomasse permettent de mettre en valeur des bois de moindre qualité et sont importantes pour la politique climatique. Photo ForêtSuisse

Deux motions similaires «Ne pas menacer les installations de biomasse en Suisse mais les entretenir et les développer» («Biomasseanlagen in der Schweiz nicht gefährden, sondern erhalten und ausbauen») ont été déposées le 3 juin 2020, respectivement par Daniel Fässler au Conseil des Etats et par Jürg Grossen au Conseil national.
Ces textes demandent au Conseil fédéral de prendre des mesures pour que les installations de biomasse (bois + biogaz) puissent continuer à être exploitées de manière rentable. Ökostrom Schweiz, association faîtière des exploitants d'installations de biogaz agricoles, applaudit ces démarches, car l'orientation que prend le projet de révision totale de la loi sur l'énergie met bel et bien en péril les installations de biomasse existantes et empêche leur expansion.