Combien de sécheresse le hêtre peut-il suppporter?

Une équipe de scientifiques a décrypté les réactions du hêtre à des sécheresses en augmentation. Au total, ils ont examiné neuf sites répartis dans toute la Suisse, à des altitudes comprises entre 550 et 850 mètres.

Hêtre défeuillé, fin août 2018, les Prés-d'Orvin (BE). Photo ForêtSuisse

En 2018, dans certaines régions de Suisse, les feuilles de nombreux hêtres ont changé de couleur dès le mois de juillet au lieu d'octobre. Ce phénomène ne pouvait être qu'une réaction à la canicule et à la sécheresse. Deux questions sont alors restées sans réponse: ce qui s'est passé exactement dans les hêtres lorsque la sécheresse a augmenté, et pourquoi les hêtres sont restés verts dans certaines forêts alors qu'ils prenaient des couleurs d'automne dans d'autres. Pour répondre à ces questions, des chercheurs de l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL ont comparé des données déjà collectées dans des hêtraies avec celles qu'ils ont recueillies au plus fort de la sécheresse en 2018 sur deux autres forêts comportant des hêtres fortement décolorés.