L’entretien des forêts préoccupe leurs propriétaires

Après un été difficile, les propriétaires forestiers perdent de leur optimisme. Le bostryche et des semaines de chaleur et de sécheresse ont causé de gros dommages à la forêt. Le marché du bois s'est effondré. Et pourtant, gérer et soigner la forêt est plus que jamais nécessaire.

Daniel Faessler demande que la Confédération octroie un soutien aux propriétaires pour l'entretien des forêts. Photo ForêtSuisse

ForêtSuisse - Association des propriétaires forestiers a tenu son assemblée des délégués 2020 le 18 septembre sur le lac de Neuchâtel. Son président, le conseiller aux Etats Daniel Fässler, a fait appel à la symbolique: «Nous, propriétaires forestiers, naviguons tous ensemble dans le même bateau! Mais les vagues que nous affrontons sont bien plus puissantes que le clapotis du lac ce matin.»
L'écart entre le coût de l’entretien des forêts et le produit de la vente de bois ne cesse de se creuser. Par conséquent, dans certains endroits, les forêts sont de moins en moins soignées et exploitées.
Hier, jeudi 17 septembre, le Conseil des Etats a accepté une motion de Daniel Fässler qui demande au Conseil fédéral d'accorder 25 millions de francs par an pour améliorer les soins et l'exploitation des forêts reculées. Le sujet du marché du bois et le centenaire de ForêtSuisse, en 2021, étaient aussi à l'ordre du jour des cette assemblée des délégués.

Images pour les médias