Accident mortel dans un silo à pellets de bois

Une personne est décédée mardi 24 novembre à Gollion (VD) des suites d'une intoxication au monoxyde de carbone dans un silo à granulés de bois. Deux autres personnes ont été blessées dont une grièvement.

Les pellets en petits conditionnements sont inoffensifs mais ils peuvent générer des gaz toxiques dans les installations de stockage. Photo proPellets.ch

Mardi 24 novembre 2020 aux alentours de 8 h 10, trois personnes ont été intoxiquées au monoxyde de carbone dans le silo à pellets de l’installation de chauffage du bâtiment du service de la Sécurité civile et militaire (SSCM) à Gollion, indique un communiqué de la police cantonale vaudoise. L’une des victimes est décédée, les deux autres sont blessées, dont une grièvement.
Suite à un problème technique, trois collaborateurs du SSCM sont descendus dans le silo à pellets de l’installation de chauffage du bâtiment. Là, ils ont été intoxiqués au monoxyde de carbone (CO). Deux d’entre eux ont été retrouvés au sol, inanimés. Le troisième a réussi à s’extraire du silo par ses propres moyens. Malgré l'intervention des secours et les tentatives de réanimation, un des collaborateurs, un ressortissant suisse de 60 ans, est décédé sur place. Le deuxième a été acheminé à l'hôpital par la Rega. Son pronostic vital est engagé. Le troisième collaborateur a aussi été hospitalisé mais ses jours ne sont pas en danger.  Le bâtiment a été évacué pour des raisons de sécurité.
On déplore chaque année des accidents par intoxication ou asphyxie dans des silos contenant des matières organiques, qu'il s'agisse de pellets de chauffage, de plaquettes de bois, de fourrages agricoles, etc.
L'organisation proPellets.ch a notamment publié un guide contenant les mises en garde relatives aux risques que présentent les silos à granulés de bois, ainsi que les mesures de précaution à adopter avant de pénétrer dans ces lieux de stockage.