Pour une interdiction de la vente des néophytes envahissantes

Les néophytes envahissantes ne devraient plus être vendues en Suisse. A l'instar du National, le Conseil des Etats a tacitement accepté mardi une motion en ce sens, comme indiqué dans un communiqué de l'agence de presse ATS.

Photo: ForêtSuisse/uw

Ces plantes qui menacent la biodiversité indigène peuvent actuellement être acquises par les particuliers. Mais ces derniers ne sont pas autorisés à les planter dans leurs jardins. Rares sont les acheteurs qui connaissent cette subtilité.

Cette situation relève du non-sens, le consommateur partant légitimement du principe qu'il peut planter les végétaux qu'il vient d'acheter, dénonce le texte. La solution la plus efficace et la plus avantageuse pour lutter contre les néophytes envahissantes consisterait à ne pas les commercialiser.

La conseillère fédérale Simmonetta Sommaruga s'est déclarée d'accord avec cette proposition. Son département chargé des questions environnementales développe actuellement une stratégie contre les espèces invasives dans la révision de la loi sur la protection de l'environnement. Le message devrait être prêt pour la deuxième moitié de 2021.